Jan Joosten, « Traduire la parole. La Septante à la lumière de l’histoire, de la philologie et de la théologie »

Revue d’Histoire et de Philosophie Religieuses 2013, 93, 4, p. 481-497.
Résumé : Traduire le texte de la Bible dans une langue que les gens
comprennent peut sembler une évidence aujourd’hui. Pourtant, les juifs de
langue grecque qui, les premiers, ont produit une traduction des textes sacrés
du judaïsme pour qu’elle soit lue à la place du texte source ont pris une décision
lourde de conséquences. La présente étude évoquera quelques éléments
de l’arrière-plan historique de la Septante qui expliquent cette décision,
illustrera la dynamique interculturelle développée dans la traduction et
proposera une interprétation théologique de la démarche initiée par les
traducteurs judéo-hellénistiques et continuée dans le christianisme jusqu’à
nos jours.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *