Conférence sur Origène, du Professeur Lorenzo Perrone

Un ressourcement inattendu :

Les Homélies d’Origène sur les Psaumes
dans le Cod. 314 de Munich

 

Mardi 4 février 2014

Université Catholique de Lyon. 

Résumé

Les 29 Homélies sur les Psaumes dans le Codex Graecus 314 de la Staatsbibliothek de Munich doivent sans doute être attribuées à Origène, comme l’a suggéré Marina Molin Pradel dès sa découverte en Avril 2012. L’attribution se trouve confirmée, pour plusieurs des nouveaux textes, par une série de témoins externes, à commencer par les traductions latines de Rufin (un important fragment de la deuxième Homélies sur le Psaume 15 et les quatre Homélies sur le Psaume 36). Des nombreux fragments, qui jusqu’à présent étaient connus grâce aux chaînes, peuvent maintenant être situés dans leur contexte originel en dévoilant toute leur richesse cachée. On entrevoit aussi les échos de ces homélies à travers la réception dont elles ont joui, d’abord grâce à leur reprise plus ou moins directe dans les Tractatus in Psalmos de Jérôme. En plus de ces critères externes, il faut ajouter l’ensemble d’éléments typiquement origéniens qu’apporte l’étude des textes eux-mêmes. La personnalité de l’auteur en tant que maître de l’Ecriture se laisse reconnaître sans difficulté par son traitement complexe du texte biblique. Celui-ci implique l’analyse philologique et grammaticale, la discussion approfondie des problèmes exégétiques et doctrinaux ainsi que la perspective continuellement renouvelée du progrès spirituel vers lequel le prédicateur pousse ses auditeurs. Ces nouvelles homélies, à présent la plus vaste collection de sermons en grec, enrichissent de façon remarquable notre connaissance d’Origène et de son entreprise exégétique autour des Psaumes, l’un des chapitres les plus importants de toute son énorme activité littéraire

 

Journal of Septuagint and Cognate Studies – parution du volume 46

Journal of Septuagint and Cognate Studies

Volume 46 • 2013

Editorial

Articles

• Dire le lien dans la Bible grecque: Quelques observations sur l’expression de l’attachement et de la proximité, Cécile Dogniez

• A ‘Genetic’ Commentary on the Septuagint of Genesis, Robert J.V. Hiebert

Die lebendige Wirkung des Geistes in Gen 2,7LXX. Das Bedeutungs- spektrum von נפח / εμφυσάω  und נשמה / πνοή im Lichte antiker medizinischer Quellen, Annette Weissenrieder

• The Two Parallel Texts of the List of Solomon’s Officials: 3 Reigns 4:2-6 and 2:46h, Pablo A. Torijano

• Old Greek, kaige and the trifaria varietas – a new perspective on Jerome’s statement, Siegfried Kreuzer

• The Paleo-Hebrew Tetragram in 8ḤevXIIgr, Gunnar Eidsvåg

• A methodological issue in Septuagint studies with special reference to lexicography, Takamitsu Muraoka

Dissertation Abstracts

• The Song of Deborah (Judges 5): Meaning and Poetry in the Septuagint, Nathan LaMontagne

• Dieu éducateur: Une nouvelle approche d’un concept de la théologie biblique entre Bible Hébraïque, Septante et littérature grecque classique, Patrick Pouchelle

Book Reviews

• Jan Joosten and Peter J. Tomson, eds., Voces Biblicae: Septuagint Greek and its Significance for the New Testament, James K. Aitken

• Michael van Der Meer, Percy Van Keulen, Willem Th. van Peursen and Bas Ter Haar Romeny, eds., Isaiah in Context: Studies in Honour of Arie van der Kooij on the Occasion of His Sixty-Fifth Birthday, Ken M. Penner

• Wolfgang Kraus, Martin Karrer and Martin Meiser, eds., Die Septuaginta – Texte, Theologien, Einflüsse. 2. Internationale Fachtagung veranstaltet von Septuaginta Deutsch (LXX.D) 

• Eberhard Bons and Thomas J. Kraus, eds., Et sapienter et eloquenter: Studies on Rhetorical and Stylistic Features of the Septuagint, Stanley E. Porter

• Gillian Bonney and Rafael Vicent, eds., Sophia – Paideia Sapienza e Educazione (Sir 1,27). Miscellanea di studi offerti in onore del prof. Don Mario Cimosa, Marco Settembrini

• Johann Cook and Arie van der Kooij, Law, Prophets, and Wisdom. On the Provenance of Translators and their Books in the Septuagint Version, Gilles Dorival

• Jan Joosten, Collected Studies on the Septuagint. From Language to Interpretation and beyond, Philippe Le Moigne

• Tuukka Kauhanen, The Proto-Lucianic Problem in 1 Samuel, Maria Victoria Spottorno

• Timothy Michael Law and Alison Salvesen, eds., Greek Scripture and the Rabbis, Michael Tilly

• Abi T. Ngunga, Messianism in the Old Greek of Isaiah. An Intertextual Analysis, Cécile Dogniez

• Siegfried Kreuzer and Marcus Sigismund, eds., Der Antiochenische Text der Septuaginta in seiner Bezeugung und seiner Bedeutung, Theo van der Louw

• Melvin K. H. Peters, ed., XIV Congress of the International Organization for Septuagint and Cognate Studies, Helsinki, 2010, Sr. Bonifatia Gesche

Jan Joosten, « Traduire la parole. La Septante à la lumière de l’histoire, de la philologie et de la théologie »

Revue d’Histoire et de Philosophie Religieuses 2013, 93, 4, p. 481-497.
Résumé : Traduire le texte de la Bible dans une langue que les gens
comprennent peut sembler une évidence aujourd’hui. Pourtant, les juifs de
langue grecque qui, les premiers, ont produit une traduction des textes sacrés
du judaïsme pour qu’elle soit lue à la place du texte source ont pris une décision
lourde de conséquences. La présente étude évoquera quelques éléments
de l’arrière-plan historique de la Septante qui expliquent cette décision,
illustrera la dynamique interculturelle développée dans la traduction et
proposera une interprétation théologique de la démarche initiée par les
traducteurs judéo-hellénistiques et continuée dans le christianisme jusqu’à
nos jours.