Hugues Cousin, collaborateur de La Bible d’Alexandrie, est décédé le 20 janvier 2019 à Auxerre

 
Hugues Cousin était né en 1942. Devenu dominicain de la province de France, il eut une intense activité d’enseignement, notamment comme professeur de Nouveau Testament à l’Université Catholique de Lyon  jusqu’au début des années 1990. Il collabora aux Cahiers bleus de La Tourette qui eurent un grand retentissement dans le monde catholique francophone. Il se fit connaître aussi par des livres comme Le prophète assassinéHistoire des textes évangéliques de la Passion (Paris, Ed. Universitaires,1976).Après son mariage et sa réduction à l’état laïc, établi à Auxerre, il se consacra à des activités d’édition. Il a ainsi dirigé pendant vingt ans la collection des Suppléments aux Cahiers Évangile. Dans le numéro 74 il y publia La Septante : La Bible grecque, en 1990. Il a également été la cheville ouvrière du livre collectif Le Monde où vivait Jésus (Paris Cerf, 1998).Pour la collection La Bible d’Alexandrie, il préparait les Paralipomènes avec d’autres collaborateurs.Il laisse derrière lui sa femme Françoise, leurs trois enfants, une immense renommée dans le domaine des études néo-testamentaires, et les nombreux amis que lui avaient acquis sa douceur, son humour et son indéfectible fidélité.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.