Les chaînes exégétiques grecques sur les Psaumes. Contribution à l’étude d’une forme littéraire. Tome 5 par Gilles Dorival

Spicilegium Sacrum Lovaniense, 54, 2018.
 
Parution chez Peeters du cinquième et dernier tome de l’étude consacrée aux chaînes exégétiques grecques sur les Psaumes (420 pages). 
 
Les quatre premiers tomes, parus entre 1986 et 1995, étaient consacrés aux modèles palestiniens (chaînes primaires, chaînes-scholies, chaînes mixtes) et aux modèles constantinopolitains (chaînes primaires, chaînes mixtes, chaînes secondaires). 
 
Le tome final a pour objet les chaînes secondaires constantinopolitaines , les chaînes complexes de type variable et les chaînes fragmentaires, refaites ou juxtaposées. 

Il propose des conclusions, qui récapitulent les analyses antérieures, dégagent la postérité littéraire des chaînes  sur les Psaumes, situent ces dernières dans l’histoire de la religion et de la culture byzantines, tracent des pistes à poursuivre, notamment la question de la récriture. 

En annexe, il donne un tableau de correspondance avec la contribution classique de Karo-Lietzmann, publie et commente les cinq listes d’auteurs présentes dans les chaînes, et consacre une notice à chacun des 85 auteurs auxquels les chaînes ont eu recours. Il se termine par un index des quelque 270 manuscrits analysés au cours de l’étude, dont la plupart offrent des chaînes sur les Psaumes.

Parution du JSCS volume 50. 2017

Un numéro spécial pour célébrer les 50 ans du Bulletin of the International Organization for Septuagint and Cognate Studies (BIOSCS), appelé depuis le volume 44 Journal of Septuagint and Cognate Studies (JSCS) et désormais publié par Peeters  publishers (site de l’éditeur).
Pour vous abonner à la revue JSCS, voir les informations ici :

INTERNATIONAL SEPTUAGINT DAY. FEBRUARY 8

Message du secrétaire de l’IOSCS, Peter J. Gentry :
WE WISH YOU all a happy International Septuagint Day. Do all you can today to promote the study and reading of the Septuagint.

In that spirit, I want to point out and celebrate that 2018 marks the 50th anniversary for the International Organization for Septuagint and Cognate Studies and its Journal for Septuagint and Cognate Studies. Currently, the student rate for joining IOSCS and receiving its annual journal is only $20 (what a deal!; $30 for regular members). Please do all you can to promote membership and subscription to the journal, you can click here
Have a good day, and read the Septuagint!
 
Pour vous abonner à la revue JSCS, voir les informations ici : http://ccat.sas.upenn.edu/ioscs/membership/

La figure de Moïse dans la Bible grecque des Septante

un article de Cécile Dogniez 
paru dans Mosebilder. Gedanken zur Rezeption einer literarischen Figur im Frühjudentum, frühen Christentum und der römisch-hellenistischen Literatur [Pictures of Moses. Thoughts on a Literary Figure’s Reception in Early Judaism, Early Christianity, and Roman-Hellenistic Literature], édité par M. Sommer, E. Eynikel, V. Niederhofer (WUNT 390 ; Tübingen : Mohr Sebeck, 2017), p. 35-62.
 
Résumé de l’ouvrage :  Moses – prophet, leader and mediator of God’s revelation. As Israel’s spokesperson and negotiator, he plays a decisive role in early Judaism as well as early Christianity. But he is also mentioned by pagan authors. Beyond doubt, Moses’ history of reception is very complex and convoluted. In the course of time, this figure was associated with various ideas and fulfilled different functions depending on the literary context. Certainly, the multifaceted portrayals of Moses reflect the diversity of early Jewish and early Christian conceptions and are the product of their complex history. By also focusing on often-neglected and less well-known texts, the particular aim of this volume is to illuminate the manifold depictions of Moses. 
Contributions de: Michal Bar-Asher Siegal, Thomas J. Bauer, Carsten Claussen, John Granger Cook, Jan Dochhorn, Cecile Dogniez, Christoph Dohmen, Matthias Ederer, Erik Eynikel, Yuval Harari, Jutta Leonhardt-Balzer, David M. Moffitt, Tobias Nicklas, Tzvi Novick, Michael Sommer, Gunter Stemberger, Hans-Ulrich Weidemann, Cana Werman, Jed Wyrick, Geza G. Xeravits, Jozsef Zsengeller).

De la Septante à la Vulgate. Les traducteurs face au texte biblique

Un article de Jean-Marie Auwers paru dans la revue Recherches de science religieuse 2018/1 (tome 106), p. 35-51.
Résumé : Les premiers traducteurs de la Septante n’avaient probablement aucun modèle de traduction auquel se référer pour traduire un corpus comme la Torah. Quels choix ont-ils opérés ? Ces choix ont-ils été suivis par les traducteurs des livres suivants, puis par les Africains qui, au IIe s. de l’ère chrétienne, firent passer l’Ancien et le Nouveau Testament du grec en latin ? Quelles options sont solidaires du choix effectué par saint Jérôme de revenir à l’hebraica veritas ? Telles sont les questions auxquelles les pages qui suivent voudraient répondre.
 
Voir la table des matières du numéro Traduire la Bible aujourd’hui  ?   https://www.cairn.info/revue-recherches-de-science-religieuse-2018-1.htm

Nouveauté : La Septuaginta – ¿Por qué resulta actual la Biblia griega?

Eberhard Bons, Daniela Scialabba, Dionisio Candido (éds.)

La Septuaginta – ¿Por qué resulta actual la Biblia griega? (Estudios biblicos, volume 65),

Estella (Navarra): Editorial Verbo Divino,

136 pp.

ISBN 978-84-9073-380-6

Présentation du livre: http://www.verbodivino.es/libro/4801/la-septuaginta-por-que-resulta-actual-la-biblia-griega

Appel à contribution : Les Psaumes de Salomon, un témoin négligé de la piété juive à l’époque romaine et sa réception dans le christianisme ancien

Colloque organisé par Christian Boudignon, Patrick Pouchelle et Brad Embry  à l’Université d’Aix-en-Provence (Centre Paul Albert Février), du 9 au 11 juillet 2018

Appel à contribution

Les Psaumes de Salomon, un témoin négligé de la piété juive à l’époque romaine et sa réception dans le christianisme ancien.

Université d’Aix-en-Provence (Centre Paul Albert Février)

9-11 Juillet 2018

Les Psaumes de Salomon sont une collection de dix-huit prières juives du premier siècle avant notre ère. La découverte des manuscrits bibliques et non bibliques de Qumran a placé cette collection au second rang de la recherche internationale. Le renouveau des études concernant l’époque hellénistique en général, ainsi que la Septante (la traduction en grec de la Bible dans l’Antiquité) en particulier, permettent de mettre en relief cette collection dans le contexte décisif qui fut le sien : l’irruption de Rome dans le contexte politique du Proche-Orient, précédant de peu l’apparition du christianisme et du judaïsme rabbinique.

Deux colloques lui ont été consacrés, en 2013 à Strasbourg et en 2015 à Paris. L’objectif du premier colloque fut de relancer les études internationales concernant les Psaumes de Salomon, le second s’est davantage focalisé sur le rapport de ce corpus avec la littérature dite pseudépigraphique. Chaque colloque a regroupé une dizaine d’universitaires américains, anglais, allemands et français. Malgré ce regain d’intérêt, cette collection reste mal connue, tant du point de vue lexicographique, que du point de vue historique et théologique. Son histoire et son contexte sont mal documentés, en particulier sa réception dans le monde chrétien antique. Pour cela, elle nécessite une approche interdisciplinaire.

C’est pourquoi l’Université d’Aix-en-Provence (Centre Paul-Albert Février) et le Centre Sèvres organisent un colloque qui se tiendra le 9 et 11 juillet 2018 à Aix-en-Provence. Ce colloque vise à approfondir les études sur cet important témoin de l’époque qui a vu naître le christianisme et le judaïsme rabbinique. Le principe est d’inviter plusieurs chercheurs de premier plan et de spécialisations différentes pour présenter l’état de la recherche et les perspectives d’avenir. Un certain nombre de doctorants ou de jeunes docteurs seront également appelés à intervenir. La mise en commun des idées permettra de transmettre la spécificité de la recherche sur cette collection à la jeune génération. La publication des actes est envisagée.

Le présent appel invite à proposer une contribution, de préférence en anglais ou en français, concernant les Psaumes de Salomon, leur contexte ou leur réception. Le format de cette contribution sera de trente minute dont vingt minutes de présentation suivie d’une séance de questions. Toute personne intéressée doit envoyer à Patrick Pouchelle (patrick.pouchelle@gmail.com) ou à Brad Embry (bembry@regent.edu) un résumé de sa proposition en 600 mots avant le 1er Avril. La décision sera donnée mi Avril.

Le colloque est partiellement financé, nous participerons aux frais de déplacement, mais ne pouvons garantir à ce jour être en mesure de les couvrir intégralement.

Bien cordialement,

Christian Boudignon

Patrick Pouchelle

Brad Embry

Call for paper

The Psalms of Solomon: A Neglected witness of Jewish Piety at the Roman Period and its Reception in Early Christianism

Universit of Aix-en-Provence (Centre Paul Albert Février)

9-11th of July, 2019

The Psalms of Solomon are a collection of 18 Jewish prayers dating from the 1st century before our era. The discovery of the biblical and non-biblical manuscripts at Qumran have placed this collection at a secondary level in international research. The resurgence of interest and study in the Hellenistic era more generally, and thus the Septuagint (the translation of the Bible into Greek in antiquity) in particular, has promoted a renewed interest in the context in which this prayers were written: the appearance of Rome in the political setting of the near East, just preceding the appearance of Christianity and Rabbinic Judaism.

Two colloquies have been held, in 2013 in Strasbourg and in 2015 in Paris. The objective of the first colloquium was to reinvigorate international study concerning the Psalms of Solomon, whereas the second was focused more on understanding the relationship this corpus had with the literature called “pseudepigraphic.” Each colloquium included about 10 scholars from American, British, German and French universities.  Despite this renewed interest, this collection remains poorly understood, both from a lexicographic and historical and theological points of view. Its history and its context are poorly documented, in particular its reception in the ancient Christian world. In order to begin to document and resolve some of our misunderstanding, it is necessary to approach the issues in an interdisciplinary way.

This is why the University of Aix-en-Provence  and the Centre Sèvres (Paris) aim to organize a colloquium to be held the 9th to 11th of July 2018 in Aix-en-Provence. This colloquium aims to renew the study of this important witness of the era that saw the rise of Christianity and Rabbinic Judaism. The principle aim is the invitation of a number of leading researchers and different specializations to present on the state of research and to advance the agenda for the future. A certain number of doctoral candidates or emerging scholars will also be encouraged to participate. The gathering together and sharing of ideas will foster the transmission of the specifics of research on this collection to a younger generation. The publication of the proceedings is expected.

The call for papers invites all researchers to propose a contribution, preferably in English or French, concerning the Psalms of Solomon, their context or their reception. The format of this presentation will be 30 minutes, with 20 minutes for the presentation followed by a time of discussion. All those interested in the colloquium should contact either Patrick Pouchelle (French) at patrick.pouchelle@gmail.com or Brad Embry (English) at bembry@regent.edu with an abstract of their proposed paper of no more than 600 words before April 1st. Decisions on papers will be made by the mid-April.

The colloquium is partially funded. Some financial assistance may be possible for travel and participation, but we cannot guarantee to be able to cover all financial costs for travel or participation.

Sincerely,

Christian Boudignon

Patrick Pouchelle

Brad Embry

Amours juives et amours grecques: le Cantique des cantiques dans la tradition patristique

Conférence de Jean Marie Auwers

Professeur à la faculté de théologie de l’Université de Louvain-la-Neuve,

le  mercredi 7 mars 2018 de 14h à 16h

à l’École Pratique des Hautes Études, Sorbonne,

17 rue de la Sorbonne 750005 Paris, escalier E (1er étage), salle D 064 :

La tradition judéo-chrétienne a-t-elle fait du fiévreux Cantique des cantiques un poème « aussi virginal que les sommets des Alpes » (E. Mâle) ? La question sera posée à partir des plus anciennes traductions (juives et chrétiennes) et à partir des commentaires des Pères de l’Église.

Télécharger l’affiche

Les études philoniennes. Regard sur cinquante ans de recherche (1967-2017)

Ce colloque international, organisé par Sébastien Morlet et Olivier Munnich a eu lieu en Sorbonne les 13 et 14 décembre 2017
 

Les actes du colloque de Lyon publiés en 1967 marquent, pour la période contemporaine, le point de départ des études philoniennes. Depuis cet événement, l’œuvre de Philon a été traduite en différentes langues, une revue scientifique a vu le jour (Studia Philonica), et la pensée de Philon ne cesse d’intéresser philologues, historiens de la philosophie, spécialistes des textes bibliques ou du judaïsme.

Le colloque de Paris, rassemblant les meilleurs spécialistes mondiaux, a pour but de porter un regard rétrospectif sur cinquante ans de recherche. Que reste-t-il aujourd’hui des perspectives du colloque de Lyon ? Comment la recherche a-t-elle évolué depuis 1967 ? Quelles voies nouvelles pourrait-elle encore emprunter ? 

 

Hommage scientifique en l’honneur de J. Mélèze-Modrzejeski

le vendredi 9 février 2018 de 18 à 20 h en Sorbonne
17, rue de la Sorbonne, 75005 Paris,
Salle Marc Bloch, escalier C., 2e étage.
Avec, entre autres, les interventions de M. F. Baslez (« Regards croisés sur lepoliteuma : l’apport de Josèphe Mélèze Modrzejewski à l’histoire des communautés juives et chrétiennes » ) et de M. Hadas- Lebel (« La Septante comme nomos pour les Juifs d’Égypte »).

 

Séminaire Septante à l’EPHE

Textes juifs de langue grecque – Lecture du Livre II des Règnes dans la Bible grecque

Conférences de Sébastien Morlet
Les mercredis de 17h00 à 19h00, à partir du mercredi 7 février 2018
à la Maison des Sciences de l’Homme, 54 boulevard Raspail, 75006 – salle 03
 

Dans l’optique de la parution prochaine, dans la collection « La Bible d’Alexandrie », du livre II Règnes (= II Samuel dans la Bible hébraïque), ce cycle de conférences proposera une lecture suivie du texte grec, à partir des péricopes les plus importantes. Chaque séance sera consacrée à la traduction d’un texte, suivie d’un commentaire dans lequel on comparera le texte grec reçu avec les autres formes du textes (texte massorétique, texte de Qumrân, Peshitta, autres états grecs du texte). Dans l’esprit de la Bible d’Alexandrie, le commentaire évoquera également quelques éléments de la postérité du texte dans l’Antiquité (judaïsme hellénistique et patristique).

voir https://www.ephe.fr/formations/conferences/textes-juifs-de-langue-grecque-lecture-du-livre-ii-des-regnes-dans-la-bible-grecque 

 

Grinfield Lectures on the Septuagint

Gilles Dorival
(Emeritus Professor of Greek Language and Literature, Aix-Marseille)
 The Reception of the Septuagint in Christian Tradition and the Catenae’ (Second series)
5th Week, Hilary Term 2018
 
-Le lundi 12 février 2018 de 17h à 18h :  The Septuagint in the Biblical Catenae. 2: How the Catenae deal with the Septuagint
– Le mardi 13 février 2018 de 17h à 18h30  : Is the Septuagint the Old Testament of the Church Fathers?
– Le mercredi 14 février 2018 de 10h30 à 12h : Spiritual and Theological Use of Septuagint Vocabulary by the Fathers