Gilles Dorival, Les divisions anciennes du Psautier de la Septante

 
 
Gilles Dorival, « Les divisions anciennes du Psautier de la Septante », dans Guillaume Bady, Marjo C.A. Korpel (éd.), Les délimitations éditoriales des Ecritures. Des Bibles anciennes aux lectures modernes = Editorial Delimitations of the Scriptures, from Ancient Bibles to Modern Readings, Peeters, 2020.
 
 

Historical and Theological Lexicon of the Septuagint

Historical and Theological Lexicon of the Septuagint. Vol. 1, Alpha – Gamma, ed. by Eberhard Bons, Mohr Siebeck, 2020.

The Hebrew Bible has played an important part in the development of Western culture. Its central ideas – such as monotheism, the demythologization of nature, or the linearity of time – needed to be taken out of the national and linguistic milieu in which they had developed, however, if they were to become comprehensible in the Graeco-Roman culture. They also needed to be rendered palatable to a mentality that had experienced the scientific, rationalist revolution prepared by the Greeks. As the oldest Greek translation of the Jewish Bible, composed during the third and second centuries B.C.E., the Septuagint represents the first important step in this process of acculturation.
Over the past twenty years, the Septuagint has come out of the shadows of its Hebrew source. Historians of Judaism, linguists, and biblical scholars have come to view it as a significant document in its own right. As the discoveries in Qumran have shown, the Hebrew source text of the Septuagint was not identical to the traditional text received by the synagogue.
The Historical and Theological Lexicon of the Septuagint is a large-scale collective and interdisciplinary project aimed at providing a new research tool: a multi-volume dictionary with around 600 comprehensive articles for each important word or word group of the Septuagint, thereby filling an important gap in the fields of ancient philology and religious studies.

Voir le site de l’éditeur

EXODOS, Storia di un vocabolo

Eberhard Bons, Anna Mambelli, Daniela Scialabba (a cura di), Exodos, Storia di un vacabolo, collana « Pubblicazioni dell’istituto per le scienze religiose – Bologna » 2020.

Il libro indaga i diversi usi del vocabolo exodos a partire dalla letteratura greca antica fino alla letteratura cristiana dei primi secoli, attraverso un percorso unitario e sistematico. In particolare, tre domande principali costituiscono il filo conduttore del volume: perché la partenza degli israeliti dall’Egitto viene chiamata exodos? La storia di tale sostantivo nella letteratura di lingua greca può spiegare questa scelta terminologica? Fino a che punto tale scelta ha influenzato la ricezione dell’idea dell’esodo? Nella ricerca storica, filologica e biblica questa tematica non è stata affrontata in maniera organica ed esaustiva. Un approccio lessicale, filologico e storico intende colmare una lacuna importante nella conoscenza di un termine che ha segnato la nostra storia sin dall’antichità.

Voir le site de l’éditeur

 

 

 

Les douze Prophètes dans la LXX. Protocoles et procédures dans la traduction grecque : stylistique, poétique et histoire

Supplements to Vetus Testamentum 180, Brill, Leiden, 2019,  édité par Cécile Dogniez et Philippe Le Moigne    

La traduction grecque des Douze Prophètes est intéressante à plus d’un titre. Le caractère littéraire de ces textes légitime le réexamen des protocoles et des procédures stylistiques et poétiques mis en œuvre par le traducteur lors du transfert de l’hébreu au grec. Les acquis récents en histoire textuelle justifient de revenir sur certaines variantes du texte grec, qu’elles relèvent d’une Vorlage différente du texte massorétique ou des procédures textuelles imaginées face à un mot hébreu rare ou à une difficulté exégétique. Les traces d’interprétation obligent ainsi à interroger le milieu de production – culturel, politique ou religieux – de la Septante des Douze. Les lectures juives et chrétiennes du Dodékaprophéton, de Symmaque à l’expression iconographique byzantine, témoignent enfin de l’importance de l’histoire de la réception autant que du texte lui-même.

The Greek translation of the Minor Prophets is interesting from several points of view. The literary character of the texts calls for a re-examination of the stylistic and poetic strategies employed by the translator. Recent developments in the study of textual history justify a fresh study of certain variants in the Greek that may arise either from a non-Masoretic Vorlage or from attempts to deal with rare Hebrew words or exegetical difficulties. Such signs of interpretative activity thus raise questions about the original context in which the Septuagint of the Twelve was produced. Finally, Jewish and Christian readings of the Dodekapropheton testify to the importance of the book’s reception history as well as of the text itself.

La table des matières, l’avant-propos et les textes (en pdf) sont disponibles sur le site de l’éditeur, sous certaines conditions.

Voir le site de l’éditeur

 

LA BIBLE D’ALEXANDRIE, Le Cantique des cantiques, volume 19

Mis en avant

 
Traduction et annotation par Jean-Marie Auwers
Éditions du Cerf, 2019
 
La grande majorité des exégètes lisent le Cantique des cantiques comme un poème d’amour entre un homme et une femme, alors que la tradition juive y voit une célébration des noces mystiques du Dieu d’Israël avec son peuple. Quel sens le poème avait-il pour le traducteur qui, sans doute au 1er siècle de notre ère, a fait passer en langue grecque ce fiévreux poème d’amour ? Telle est la question qui sous-tend cette étude de la version grecque du Cantique, accompagnée d’une traduction française et d’une annotation qui offre une comparaison serrée entre le texte grec et son modèle hébreu ainsi qu’un aperçu de la réception ancienne du livre.

Parution des Actes du colloque international sur le Nouveau Testament tenu à Aix-en-Provence en 2014

C.-B. Amphoux – J. Assaël (éd.), Philologie et Nouveau Testament. Principes de traduction et d’interprétation critique, Héritages méditerranéens, Aix en Provence, P.U.P., 2018.

Avec les contributions de : C.-B. Amphoux (Montpellier), « les éd. imprimées du NT » ; J. Assaël (Nice), « la nécrose de Jésus, 2 Co 4,10-15 » ; C. Boudignon (Aix), « le Notre Père » ; R. Burnet (Louvain-la-Neuve), « Thaddée ou Lebbée, le 10e apôtre » ; J. Casteigt (Toulouse), « la colombe du baptême de Jésus chez Albert le Grand » ; G. Dahan (Paris), « le NT dans les correctoires du 13e s. » ; G. Dorival (Aix), « le NT selon la tradition alexandrine » ; L. Mellerin (Lyon), « le blasphème contre l’esprit, Mt 12,31-32 et //, chez les Pères » ; P. Molinié (Paris), « les récapitulations bibliques chez Jean Chrysostome » ; E. Nodet (Jérusalem), « Lc 7,18 et Gal. 2,1 chez Marcion » ; D. Pastorelli (Avignon), « le Monogène, en Jn 1,18 » ; L. Pinchard (Londres), « 2 variantes du Codex de Bèze, Mt 26,55 et 28,8 » ; J. Read Heimerdinger (Bangor, Wales), « l’analyse du discours, ex. dans les Actes des apôtres » ; J. Reynard (Lyon), « le problème de la finale de Marc » ; E. Robberechts (Marseille), « la controverse chrétienne entre foi et œuvres ».

Nouvelles publications d’Emanuel Tov

–  “The Septuagint of Numbers as a Harmonizing Text,” in Die Septuaginta – Geschichte, Wirkung, Relevanz, 6. Internationale Fachtagung veranstaltet von Septuaginta Deutsch (LXX.D), Wuppertal 21.–24. Juli 2016, ed. Martin Meiser et al., WUNT 405 (Tübingen: Mohr-Siebeck, 2018), 181–201.

– “Moses in the Septuagint,” in Figures Who Shape Scriptures, Scriptures That Shape Figures, Essays in Honour of Benjamin Wright III, ed. Géza G. Xeravits and Greg Schmidt Goering,Deuterocanonical and Cognate Literature Studies 40 (Berlin: de Gruyter, 2018), 3–20.

La Bible grecque des Septante : histoire du texte et de sa réception juive et chrétienne

Conférences à l’EPHE de Sébastien Morlet, le mercredi de 17 à 19h.

Premier cours le 30 janvier 2019

Raspail MSH

54 boulevard Raspail

75006 Paris

Salle 26

1/ Séances 1-6 : Introduction sur la Septante, son histoire et son exégèse
2/ Séances 7-12 : Lecture du livre II des Règnes dans la Septante (suite) : traduction, commentaire

The Greek of Pentateuch: Grinfield Lectures On The Septuagint 2011-2012, by John A.L. Lee, Oxford University Press, 2018

  • Offers previously unpublished versions of the six Grinfield Lectures given by John A. L. Lee in Oxford in 2011 and 2012
  • Presents an essential contribution to future research on the Septuagint, Greek lexicography, papyrology, and Hellenistic Jewish Studies by bringing to light fundamental findings
  • Contains a range of illustrative examples from the Septuagint itself, Greek papyri of the period found in Egypt, and classical literature

Parution du JSCS 51, 2018

Second numéro spécial pour célébrer les 50 ans du Bulletin of the International Organization for Septuagint and Cognate Studies(BIOSCS), appelé depuis le volume 44 Journal of Septuagint and Cognate Studies (JSCS) et désormais publié par Peeters  publishers (site de l’éditeur).

Télécharger ici la table des matières

Pour vous abonner à la revue JSCS, voir les informations ici : http://ccat.sas.upenn.edu/ioscs/membership/

 

Les chaînes exégétiques grecques sur les Psaumes. Contribution à l’étude d’une forme littéraire. Tome 5 par Gilles Dorival

Spicilegium Sacrum Lovaniense, 54, 2018.
 
Parution chez Peeters du cinquième et dernier tome de l’étude consacrée aux chaînes exégétiques grecques sur les Psaumes (420 pages). 
 
Les quatre premiers tomes, parus entre 1986 et 1995, étaient consacrés aux modèles palestiniens (chaînes primaires, chaînes-scholies, chaînes mixtes) et aux modèles constantinopolitains (chaînes primaires, chaînes mixtes, chaînes secondaires). 
 
Le tome final a pour objet les chaînes secondaires constantinopolitaines , les chaînes complexes de type variable et les chaînes fragmentaires, refaites ou juxtaposées. 

Il propose des conclusions, qui récapitulent les analyses antérieures, dégagent la postérité littéraire des chaînes  sur les Psaumes, situent ces dernières dans l’histoire de la religion et de la culture byzantines, tracent des pistes à poursuivre, notamment la question de la récriture. 

En annexe, il donne un tableau de correspondance avec la contribution classique de Karo-Lietzmann, publie et commente les cinq listes d’auteurs présentes dans les chaînes, et consacre une notice à chacun des 85 auteurs auxquels les chaînes ont eu recours. Il se termine par un index des quelque 270 manuscrits analysés au cours de l’étude, dont la plupart offrent des chaînes sur les Psaumes.